Comprendre le syndrome du bébé roi

Comprendre le syndrome du bébé roi

Rédigé par Hélène Parson

Édité par Alexander Bentley

Revu par Michel Por

Syndrome du bébé roi

 

Le syndrome du King Baby est étroitement lié à la dépendance et souvent considéré comme une cause potentielle d'un comportement addictif. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un syndrome dans lequel l'individu, le roi ou la reine, bébé se considère comme le centre de son univers, présentant un comportement exigeant et s'attendant à ce que les autres répondent à ses besoins. Le nom pourrait également indiquer qu'il ne s'agit pas d'un syndrome officiellement reconnu et qu'il n'existe aucun critère de diagnostic dans le DSM. Cependant, beaucoup de ceux qui travaillent dans le domaine de la toxicomanie ou ont connu une dépendance le reconnaîtra.

Comment commence le syndrome du bébé roi

 

Le terme a ses racines dans Freud, qui a fait allusion aux bébés comme à la royauté dans son article Sur le narcissisme. Dans le conte classique, Narcisse était tellement épris de sa propre beauté qu'il est tombé amoureux de son reflet dans une piscine, abandonnant le reste du monde et finissant par se noyer plutôt que d'abandonner son obsession de soi.

 

Pour Freud, un bébé partageait cette obsession de soi narcissique comme un trait de survie naturel. Dépendant des autres pour la nourriture, le logement et le développement, ils exigeraient que d'autres s'occupent d'eux et les divertissent jusqu'à ce qu'ils se développent et, finalement, sortent de cette phase.

 

Le King Baby, cependant, ne sortirait jamais de cette phase. Et continuerait à faire des demandes à ceux qui l'entouraient. Des théories plus modernes suggèrent que cela peut résulter d'un traumatisme physique ou mental au début de la vie qui empêche de franchir cette étape de développement. Par exemple, négligence émotionnelle pendant l'enfance peut entraîner le syndrome du King Baby, créant un adulte qui demande de l'attention pour compenser une faible estime de soi.

 

Certains pensent que le lien entre le syndrome du bébé roi et la dépendance est causé par leur tentative de consommer de l'alcool ou de la drogue pour engourdir ces blessures émotionnelles.

À quoi ressemble le syndrome du roi bébé ?

 

Comme il n'est pas reconnu comme un syndrome unique, il n'y a pas de critères diagnostiques convenus. Cependant, sans surprise, le syndrome du bébé roi partage de nombreux traits couramment observés dans des conditions telles que trouble de la personnalité narcissique. Ces traits peuvent souvent sembler contradictoires, mais au fond ils partagent tous une motivation commune : le King Baby se voit au centre de tout. Qu'ils soient un puissant champion ou une victime impuissante dans leur récit, c'est toujours parce qu'ils sont la personne la plus importante dans la situation.

 

Les personnes atteintes du syndrome du bébé roi peuvent sentir qu'elles doivent toujours rechercher l'approbation de leur entourage, vouloir toujours faire une bonne première impression et s'inquiéter excessivement de la façon dont leur comportement pourrait être perçu. Mais malgré cela, ils seront incroyablement sensibles aux critiques. Dans les relations interpersonnelles, ils peuvent être trop critiques et durs envers ceux qu'ils perçoivent comme inférieurs à eux, tout en flattant les figures d'autorité.

 

Ceux qui ont une image grandiose d'eux-mêmes pourraient avoir l'impression que les autres les envient, ils auront un sens gonflé de soi et leur orientation future, et ont tendance à être autoritaires.

 

D'autres pourraient avoir tendance à s'apitoyer sur leur sort, mais dans ces cas, supposez que leurs échecs sont dus à la malveillance des autres et ne se sont produits que parce qu'ils ont travaillé pour empêcher leur succès.

 

Ceux qui entourent les personnes atteintes du syndrome du bébé roi auront remarqué qu'elles ont tendance à ne pas avoir de relations durables et, en effet, peuvent elles-mêmes se sentir rebutées par leur personnalité. Alternativement, ils pourraient trouver le King Baby collant et exigeant, ayant constamment besoin d'attention ou de cadeaux, et excessivement bouleversé par les affronts perçus.

 

Pourquoi le syndrome du bébé roi est lié à la dépendance

 

Malheureusement, les personnes atteintes du syndrome du bébé roi font face à un double risque en matière de dépendance. La première est qu'ils y sont plus sensibles. Parce que le syndrome du bébé roi est causé par un traumatisme précoce ou un problème émotionnel, ils se tournent fréquemment vers la drogue ou l'alcool pour se soigner eux-mêmes. Sans le soutien émotionnel significatif de relations saines et avec une estime de soi endommagée, cette automédication peut devenir un mécanisme d'adaptation qu'ils utilisent pour fonctionner. Et ce mécanisme d'adaptation peut devenir une dépendance.

 

Le problème peut être aggravé par les effets du syndrome du bébé roi. Ils sont beaucoup moins susceptibles d'avoir un réseau de soutien significatif qui peut intervenir et les soutenir. Ils auront souvent aliéné les amis, et même la famille, qui interviennent fréquemment pour forcer d'autres toxicomanes à résoudre leur problème. Et là où ils ont des gens qui sont restés proches, ce sera souvent une relation de co-dépendance, où le comportement de l'autre personne soutient et encourage les traits de King Baby.

 

Cela signifie que même si le King Baby entre en rééducation, il est probable qu'il commencera son rétablissement sans un solide réseau de soutien autour d'eux. Étant donné que ce réseau peut être un facteur clé de la récupération, il peut augmenter le risque de rechute pour les personnes atteintes du syndrome du bébé roi. Cependant, ce risque peut être atténué en utilisant des alternatives, telles que des groupes de soutien en douze étapes. Le rétablissement offre également la possibilité de réparer ces relations brisées, ce qui est un élément clé du processus de rétablissement et de guérison de la dépendance.

Le syndrome du bébé roi peut-il être traité?

 

Comme il ne s'agit pas d'un diagnostic formel, le syndrome du bébé roi n'a pas de traitement recommandé. Cependant, il est largement reconnu et les traits peuvent être traités avec des thérapies courantes, telles que celles qui seraient proposées parallèlement à un traitement de réadaptation.

 

Pour beaucoup, le conseil peut être incroyablement efficace. Souvent, le conseil ne vise pas à traiter le syndrome du King Baby, mais à identifier et traiter le traumatisme initial qui l'a causé. Traiter cela traitera également efficacement le syndrome du King Baby, car il débloquera le développement émotionnel qui a été manqué des années, voire des décennies auparavant.

 

D'autres formes de thérapie peuvent également aider, même lorsque le traumatisme est traité, certains traits de King Baby sont susceptibles de rester des réponses émotionnelles habituelles aux situations. La thérapie cognitivo-comportementale peut aider dans ces cas, en aidant l'ancien King Baby à identifier ses comportements négatifs et destructeurs et à développer de nouvelles façons de réagir à ses sentiments.

 

Quelle que soit la cause, le traitement professionnel du syndrome du King Baby est très efficace, aidant le King Baby à réévaluer ses relations et à résoudre les nombreux problèmes causés par le syndrome.

Foire aux questions sur le syndrome du bébé roi

 

Comment traiter le syndrome du bébé roi

Il n'y a pas de réponse unique à cette question, car la meilleure façon de traiter le syndrome du bébé roi varie en fonction de l'individu et de la gravité de son état. Cependant, certains traitements courants du syndrome du bébé roi comprennent la thérapie, les médicaments et les changements de mode de vie. La thérapie peut aider les patients à apprendre à faire face à leurs symptômes et à gérer leur état. Des médicaments peuvent également être utilisés pour aider à gérer les symptômes et, dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. des changements de mode de vie tels qu'une alimentation saine, faire de l'exercice régulièrement et éviter les aliments ou situations déclencheurs peuvent également être utiles dans la gestion du syndrome du bébé roi.

Comment vivre avec un King Baby ?

Si vous vivez avec un King Baby adulte, il est important d'être compréhensif et patient. Le syndrome du King Baby est une condition dans laquelle une personne agit comme un bébé ou un enfant en bas âge même si elle est adulte. Ils pourraient vouloir une attention et des soins constants et s'énerver facilement. Cela peut être difficile à gérer, mais il existe des moyens de le faire fonctionner. Essayez de définir une structure et des limites, mais soyez également flexible.

Quels sont les symptômes du syndrome du bébé roi?

Le syndrome du King Baby est un trouble mental dans lequel la personne a un sentiment gonflé d'estime de soi et un besoin d'admiration et d'attention excessives. Les personnes atteintes du syndrome du bébé roi ont souvent du mal à accepter les critiques et peuvent devenir furieuses ou sur la défensive si elles se sentent mises au défi ou critiquées.

Les signes et symptômes du syndrome du bébé roi peuvent inclure, mais sans s'y limiter :

- Demandes excessives de traitement spécial ou de privilèges
- Sentiment gonflé d'estime de soi ou d'importance
-Besoin constant d'admiration et d'attention
– Difficulté à accepter les critiques
– Colère et attitude défensive en cas de défi ou de critique

Syndrome d'abus narcissique et dépendance

Êtes-vous victime du syndrome d'abus narcissique

Comment quitter un narcissique et rester sain d'esprit

Comment quitter un narcissique

Êtes-vous coincé dans un mariage toxique?

Êtes-vous coincé dans un mariage toxique?

Meilleure réadaptation au monde

Meilleure réadaptation au monde

 

Précédent: Êtes-vous coincé dans un mariage toxique?

Suivant: Sont-ils un psychopathe

CEO at Meilleure réadaptation au monde | CONCEPTION | + messages

Alexander Bentley est le PDG de Worlds Best Rehab Magazine ™ ainsi que le créateur et le pionnier de Remedy Wellbeing Hotels & Retreats et Tripnotherapy ™, adoptant les produits biopharmaceutiques psychédéliques «NextGen» pour traiter l'épuisement professionnel, la dépendance, la dépression, l'anxiété et le malaise psychologique.

Sous sa direction en tant que PDG, Remedy Wellbeing Hotels™ a reçu la distinction de Vainqueur général : International Wellness Hotel of the Year 2022 par International Rehabs. En raison de son travail incroyable, les retraites d'hôtels de luxe individuels sont les premiers centres de bien-être exclusifs de plus d'un million de dollars au monde offrant une évasion aux individus et aux familles nécessitant une discrétion absolue tels que les célébrités, les sportifs, les cadres, la royauté, les entrepreneurs et ceux soumis à un examen minutieux des médias. .

Nous nous efforçons de fournir les informations les plus à jour et les plus précises sur le Web afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins de santé. Notre experts en la matière se spécialisent dans le traitement de la toxicomanie et les soins de santé comportementaux. Nous suivre des directives strictes lors de la vérification des informations et n'utilisez que des sources crédibles lorsque vous citez des statistiques et des informations médicales. Cherchez l'insigne Meilleure réadaptation au monde sur nos articles pour les informations les plus récentes et les plus précises. sur nos articles pour les informations les plus récentes et les plus précises. Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact ou obsolète, veuillez nous en informer via notre page de contact

Avis de non-responsabilité : nous utilisons un contenu factuel et publions des documents qui sont recherchés, cités, édités et révisés par des professionnels. Les informations que nous publions ne sont pas destinées à remplacer un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Il ne doit pas être utilisé à la place des conseils de votre médecin ou d'un autre professionnel de la santé qualifié. En cas d'urgence médicale, contactez immédiatement les services d'urgence.