Alcool et dépression

Alcool et dépression

  1. Author: Hugues Soames Rédacteur en chef: Alexander Bentley Commentaire: Philippa Or
  2. Publicité: Si vous achetez quelque chose via nos publicités ou des liens externes, nous pouvons gagner une commission.

L'alcool provoque-t-il une dépression?

 

L'alcool joue un rôle majeur dans la dépression et d'autres troubles de santé mentale. L'impact de l'alcool sur la santé mentale peut être assez important et la consommation d'alcool peut aggraver la santé mentale vulnérable d'une personne. S'il n'est pas traité et/ou traité, l'abus d'alcool peut provoquer un cycle problématique dans lequel une personne éprouve des problèmes de santé mentale qui s'aggravent.

 

Dans le même temps, une personne souffrant de dépression et d'autres problèmes de santé mentale peut tomber dans l'alcool comme filet de sécurité. L'alcoolisme peut augmenter en raison de l'individu cherchant refuge contre la dépression grâce à la bouteille.

 

Les symptômes de la dépression peuvent s'aggraver en raison de l'abus d'alcool13.SE Ramsey, PA Engler et MD Stein, Consommation d'alcool chez les patients déprimés : le besoin d'évaluation et d'intervention - PMC, PubMed Central (PMC). ; Extrait le 18 septembre 2022 de https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2874911/. Lorsqu'il est traité par un professionnel de la santé pour la dépression, l'abus d'alcool d'un individu peut s'améliorer. De plus, un individu souffrant d'alcoolisme peut trouver sa dépression les symptômes sont atténués lorsqu'ils reçoivent de l'aide pour leur problème d'alcool. Dans le cas de l'alcool et de la dépression, à mesure que l'un des problèmes s'améliore, les symptômes de l'autre peuvent également s'améliorer.

 

Malheureusement, le processus n'est ni rapide ni facile. L'alcool et la dépression sont de longues routes qui demandent un engagement total de ceux qui souffrent des deux. La combinaison entre la dépression et l'alcool n'est qu'une des combinaisons (ou multiples) infinies de toxicomanie et de troubles de santé mentale qui forment la base du double diagnostic. C'est cette double nature de la souffrance qui est en grande partie non traitée et qui est à l'origine de la grande majorité des problèmes de santé mentale aux États-Unis.

 

Le double diagnostic expliqué

 

Le double diagnostic a été conçu il y a plus de 20 ans et décrit une pratique qui traite les personnes souffrant à la fois d'une dépendance et d'un trouble psychiatrique. Par exemple, une personne peut être dépendante à l'alcool, aux drogues ou à une combinaison des deux, et souffrir d'autres troubles psychiatriques tels que l'anxiété, la dépression, la schizophrénie, le trouble bipolaire et le SSPT. Le double diagnostic traite ces problèmes de manière à ce que le patient puisse obtenir un rétablissement complet et durable.

 

Comment l'alcool et la dépression affectent-ils le cerveau?

 

La simple vérité est que l'alcool est un dépresseur. Bien qu'il puisse faire en sorte qu'un individu se sente bien lorsqu'il en consomme, l'alcool réagit avec le cerveau et le corps pour perturber son équilibre. Le sentiment d'euphorie et d'excitation que de nombreuses personnes ressentent en buvant de l'alcool s'estompe rapidement et peut provoquer l'effet inverse.

 

Les boissons alcoolisées suppriment la zone du cerveau associée à l'inhibition. Lorsque cela se produit, un individu ne réagit plus aux situations de manière naturelle. Une personne déjà aux prises avec des problèmes de santé mentale est désormais plus susceptible de réagir de manière très peu naturelle.

 

À mesure qu'une personne consomme plus d'alcool, son impact sur le cerveau augmente. Même si une personne peut être de bonne humeur, le potentiel d'émotions négatives de sortir et de dépasser les sentiments «heureux» est élevé. Les émotions négatives causées par la consommation d'alcool peuvent alors avoir un impact énorme sur la santé mentale d'une personne en déclin.

 

Parallèlement à la dépression, la consommation d'alcool peut également conduire à un comportement agressif chez les individus. En raison de la chimie du cerveau, l'impact que l'alcool peut avoir sur une personne est imprévisible et certaines personnes peuvent être des bombes à retardement lorsque l'alcool et une mauvaise santé mentale sont combinés.

 

L'alcool bloque les signaux chimiques dans le cerveau d'une personne. Plus on consomme de boisson, plus une personne se sent ivre. Des sentiments faux et temporaires sont créés lorsque les signaux chimiques sont bloqués.

 

Certains des sentiments qu'une personne éprouvera avec les effets de l'alcool comprennent :

 

  • Amélioration / augmentation de la confiance
  • Un manque d'inhibitions
  • Augmentation de l'impulsivité
  • Plus d'agressivité et de colère plus rapide
  • Anxiété accrue
  • Augmentation des niveaux / potentiel de dépression

 

Certains facteurs expliquent comment l'alcool affecte le cerveau d'une personne. L'âge, la santé et la quantité d'alcool qu'une personne boit contribuent tous à la réaction du cerveau à l'alcool.

 

Comment l'alcool aggrave-t-il la dépression?

 

L'alcool et la dépression vont de pair. Lorsqu'une personne se sent déprimée, elle a tendance à boire plus d'alcool pour améliorer la façon dont elle se sent. Le soulagement qu'une personne ressent est souvent temporaire ou faux. Une fois que l'individu se dessoûle, il se sent déprimé, abattu et coupable de ses actes.

 

La culpabilité mène à une dépression plus profonde. Le sentiment de dépression conduit alors à continuer à boire car une personne s'auto-médicamente avec de la boisson. La spirale se poursuit alors avec la dépression et la consommation d'alcool qui s'aggravent avec le temps.

 

La dépression et l'alcool peuvent être un cocktail dangereux qui conduit une personne à s'automutiler ou à se suicider. L'impulsivité que l'alcool provoque chez une personne peut être amplifiée par une mauvaise santé mentale et lorsque la dépression d'une personne est aggravée par l'alcool, elle peut prendre une décision qui ne serait pas prise autrement.

 

L'alcool ne cause pas seulement la dépression. Cela peut également entraîner une psychose chez les personnes qui boivent des niveaux extrêmes d'alcool. Les niveaux extrêmes sont classés comme plus de 30 unités d'alcool par jour pendant plusieurs semaines24.A. Farré et J. Tirado, JCM | Texte intégral gratuit | Dépression induite par l'alcool : caractéristiques cliniques, biologiques et génétiques | HTML, MDPI.; Extrait le 18 septembre 2022 de https://www.mdpi.com/2077-0383/9/8/2668/htm. La psychose provoque chez une personne des hallucinations et des délires. La maladie mentale de la psychose survient souvent lorsqu'une personne boit beaucoup pendant un certain temps, puis s'arrête soudainement.

 

La dépression est un symptôme du sevrage alcoolique. Lorsqu'une personne arrête de boire, elle subira des épisodes de dépression. La dépression peut être ressentie par une personne indépendamment de la consommation excessive d'alcool ou de l'abus d'alcool à long terme. Le sentiment d'être faible pendant le sevrage conduit au cycle de boire, de se sentir déprimé, de répéter.

 

Comment soulager l'alcool et la dépression?

 

La première chose qu'une personne doit faire pour mettre fin à sa dépression liée à l'alcool est d'arrêter de consommer de l'alcool. Une fois la consommation d'alcool arrêtée, une personne verra une grande amélioration de sa santé mentale et physique. On prétend qu'une personne qui met fin complètement à sa consommation d'alcool peut voir des différences majeures en aussi peu que quatre semaines.

 

Une personne se sentira souvent mieux en réduisant simplement la quantité d'alcool qu'elle consomme. Les niveaux de dépression peuvent baisser et les difficultés de faire face à la journée sont éliminées. De plus, les individus peuvent trouver plus facile de communiquer et d'entretenir des relations.

 

Comment l'alcool et la dépression sont-ils traités?

 

L'avantage de l'alcool et de la dépression est que le traitement de l'un peut améliorer l'autre.

 

Les traitements les plus couramment utilisés pour l'abus d'alcool et la dépression sont les suivants :

 

  • Médicaments - L'alcool peut avoir un impact sur les neurotransmetteurs dans le cerveau d'une personne. Cela provoque une aggravation de la dépression avec le temps. Un médecin peut prescrire des antidépresseurs pour améliorer les niveaux de neurotransmetteurs d'une personne qui soulagent les symptômes de la dépression. Les médecins peuvent également prescrire des médicaments qui diminuent la soif d'alcool d'une personne.
  • Réadaptation – Un centre de réadaptation peut aider une personne à traverser le sevrage et à faire face aux effets de l'alcoolisme après le sevrage.
  • Thérapie - La thérapie va souvent de pair avec la réadaptation. La TCC permet spécifiquement à une personne de comprendre pourquoi elle boit trop et comment cela conduit à la dépression. La TCC peut aider un individu à gérer ses pensées de manière plus constructive.
  • Groupes de soutien - Des groupes tels que les Alcooliques anonymes et d'autres peuvent aider les individus par le biais d'un soutien. Les réunions permettent aux gens de parler de leurs problèmes et de voir comment les autres traitent les mêmes problèmes.

 

Suivant: Aller en cure de désintoxication pour épisodes dépressifs

  • 1
    3.SE Ramsey, PA Engler et MD Stein, Consommation d'alcool chez les patients déprimés : le besoin d'évaluation et d'intervention - PMC, PubMed Central (PMC). ; Extrait le 18 septembre 2022 de https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2874911/
  • 2
    4.A. Farré et J. Tirado, JCM | Texte intégral gratuit | Dépression induite par l'alcool : caractéristiques cliniques, biologiques et génétiques | HTML, MDPI.; Extrait le 18 septembre 2022 de https://www.mdpi.com/2077-0383/9/8/2668/htm
Site Web | + messages

Alexander Bentley est le PDG de Worlds Best Rehab Magazine ™ ainsi que le créateur et le pionnier de Remedy Wellbeing Hotels & Retreats et Tripnotherapy ™, adoptant les produits biopharmaceutiques psychédéliques «NextGen» pour traiter l'épuisement professionnel, la dépendance, la dépression, l'anxiété et le malaise psychologique.

Sous sa direction en tant que PDG, Remedy Wellbeing Hotels™ a reçu la distinction de Vainqueur général : International Wellness Hotel of the Year 2022 par International Rehabs. En raison de son travail incroyable, les retraites d'hôtels de luxe individuels sont les premiers centres de bien-être exclusifs de plus d'un million de dollars au monde offrant une évasion aux individus et aux familles nécessitant une discrétion absolue tels que les célébrités, les sportifs, les cadres, la royauté, les entrepreneurs et ceux soumis à un examen minutieux des médias. .

Nous nous efforçons de fournir les informations les plus à jour et les plus précises sur le Web afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins de santé. Notre experts en la matière se spécialisent dans le traitement de la toxicomanie et les soins de santé comportementaux. Nous suivre des directives strictes lors de la vérification des informations et n'utilisez que des sources crédibles lorsque vous citez des statistiques et des informations médicales. Cherchez l'insigne Meilleure réadaptation au monde sur nos articles pour les informations les plus récentes et les plus précises. sur nos articles pour les informations les plus récentes et les plus précises. Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact ou obsolète, veuillez nous en informer via notre page de contact

Avis de non-responsabilité : nous utilisons un contenu factuel et publions des documents qui sont recherchés, cités, édités et révisés par des professionnels. Les informations que nous publions ne sont pas destinées à remplacer un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Il ne doit pas être utilisé à la place des conseils de votre médecin ou d'un autre professionnel de la santé qualifié. En cas d'urgence médicale, contactez immédiatement les services d'urgence.

Worlds Best Rehab est une ressource tierce indépendante. Il ne cautionne aucun fournisseur de traitement en particulier et ne garantit pas la qualité des services de traitement des fournisseurs présentés.